Electroniques.biz

La société américaine a racheté Lemoptix et Composyt Light Lab. Ces deux acquisitions seront intégrées dans la division "New Devices" et donneront à Intel à nouvel élan dans le domaine de la réalité augmentée.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par la publication d'une étude de Gartner sur les achats mondiaux de semi-conducteurs. L’an passé, les plus grands acheteurs de semi-conducteurs ont été Samsung et Apple, les plus fortes progressions d’achats revenant aux chinois Lenovo et Huawei (respectivement +33,9% et +21,6%).

Autre étude : celle de Reportlinker qui prévoit un chiffre d’affaires de 26,07 milliards d'euros pour la sous-traitance électronique en Europe et de 27,81 milliards d’euros en 2018. Une part de 15,11 milliards d’euros en 2015 et de 16,27 milliards d’euros en 2018 reviendrait à l'Europe centrale, à l'Europe de l’Est et au Maghreb, la progression annuelle moyenne étant de 2,4% entre 2013 et 2018.

Dans l'actualité de la semaine passée, notons aussi la suspension de la vente des Google Glass (sans pour autant que le projet ne soit abandonné), la création de 100 emplois par Bolloré près de Quimper pour construire des tramways électriques sans rails ni caténaires (la société a annoncé un investissement de 80 M€), la mise en place d'une ligne fluviale pour les déchets électroniques, et la confirmation du programme de remplacement par la RATP des 250 000 points lumineux à lampes fluorescentes répartis dans les 369 stations de métro et gares RER. Entre 2013 et 2016, 50 millions de Led auront été installées à leur place...

Enfin, la BEI annonce un investissement record en France. Nul doute que certains des projets soutenus seront centrés sur la sécurité. Un domaine pour lequel notre pays compte de nombreux acteurs. Pour différencier les développements qui lui sont liés, un label "France Cybersécurité" a été créé et a été décerné à 24 produits et services conçus par 17 entreprises françaises. Dans la liste des lauréats figurent également Atos, Orange Cyberdefense, Thales, Bertin Technologies, C-S Systèmes d'Information et Ingenico.

Publié dans Editos

La société promet de nouvelles versions sans préciser de date de mise sur le marché.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par l'annonce des premières retombées industrielles du tournant opéré par ERDF vers les compteurs d'électricité intelligents. Conformément à son obligation de fabriquer ces compteurs sur le sol français, CG, l'un des prestataires choisis par l'opérateur, a annoncé l’implantation à Fontaine, près de Grenoble, d’une unité de production, de test et d'étalonnage de plus de 2 millions de compteurs intelligents par an sous la marque ZIV.

A retenir également le revirement stratégique d'Apple en matière de choix de ses fournisseurs : après avoir faussé compagnie à Samsung pour donner sa préférence au fondeur TSMC, il devrait confier à nouveau au Coréen, à partir de 2016, une grande partie de la production de processeurs pour les iPhone et iPad, selon le "Korea Times".

Sur le front des opérateurs, Numéricable, après avoir fait main basse sur SFR, voudrait racheter Bouygues Telecom. Une offre pourrait être formulée en ce sens dans quelques mois, d’après une source proche du dossier. Mais beaucoup d'obstacles subsistent : en premier lieu, l'accord de Bouygues qui ne serait plus disposé à vendre, mais aussi celui de l'Arcep qui veut poser ses conditions à un retour à trois opérateurs en France. A suivre début 2015...

Côté utilisateurs, une bonne nouvelle est venue la semaine passée avec l'annonce d'une coopération mondiale entre JCDecaux et Huawei pour le déploiement de « small cells » dans le mobilier urbain. Ces cellules peuvent améliorer la couverture réseau et offrir des capacités supplémentaires à moindre coût et avec un processus de déploiement simplifié.

Enfin, rien de va plus pour les "Google Glass" du géant américain que l'on ne sait d'ailleurs plus comment nommer puisqu'il s'intéresse quasiment à tout : véhicule connecté, santé... et réalité virtuelle. En effet, les lunettes connectées de Google ne sont pas prêtes d'entrer dans le concret. Diffusées à très petite échelle, leur avenir est incertain, car sur les 16 développeurs d'applications contactés dans le cadre d'une enquête opérée par Reuters, neuf ont déclaré qu'ils avaient mis fin à leur projet ou qu'ils ont abandonné tout développement.

Publié dans Editos
lundi, 17 novembre 2014 13:55

Avenir incertain pour les Google Glass

Sur les 16 développeurs d'applications pour les Google Glass contactés par Reuters, neuf ont déclaré qu'ils avaient mis fin à leur projet ou abandonné tout développement.

Publié dans Vie des entreprises
mercredi, 14 mai 2014 09:33

Ce que coûtent les Google Glass

L’analyse d’IHS montre un prix de revient de 152,47 dollars pour l’ensemble matériel de ces lunettes communicantes. Il faut encore y ajouter le coût du logiciel, le coût des outils développés pour la mise au point et la fabrication du produit… tient à ajouter IHS.

Publié dans Conjoncture

Avec ces lunettes, les opérateurs se consacrent pleinement à leurs tâches : prélever le bon produit, au bon endroit et dans la bonne quantité tout en libérant leurs mains et leur sens auditif.

Publié dans Vie de la profession

Composants
LED UV Toujours plus d’applications pour la LED UV Avec des performances qui ne cessent de s’améliorer [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
04/05/2021 - 06/05/2021
SMTconnect
04/05/2021 - 06/05/2021
PCIM Europe
01/06/2021 - 03/06/2021
JEC World 2021
28/06/2021 - 01/07/2021
MWC Barcelona