Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par l'annonce du lancement d'une OPA amicale par Capgemini, spécialisé dans le conseil et les services informatiques, sur Altran, premier acteur mondial services d’ingénierie et de R&D, au prix de 14 euros par action, soit un montant total de 3,6 milliards d'euros. Au prix de la transaction, s'ajoutera une dette financière nette d’environ 1,4 milliard d’euros. Le groupe résultant totalisera 17 milliards d’euros de chiffre d’affaires avec un effectif de plus de 250000 collaborateurs.

A noter également l'initiative de plusieurs leaders de l'industrie des télécommunications ayant débouché sur la création de la "Light Communications Alliance" (LCA) afin de promouvoir les nouvelles technologies sans fil permettant les communications par la lumière. Ils établiront et préconiseront l’utilisation des normes pour cette industrie émergente. Les technologies de communications par la lumière incluent le Li-Fi, également connue sous le nom de "Light Fidelity", mais aussi les communications optiques ou "Optical Camera Communications (OCC).

Nous retiendrons aussi un projet d'innovation lancée par Airbus avec les start-up, les PME et les centres de recherche pour préparer la défense de demain autour du SCAF (Système de combat aérien du futur) qui constitue le plus vaste et le plus ambitieux programme européen dans le domaine de l’aéronautique militaire, l'ouverture d'une enquête par la Commission européenne sur Broadcom pour pratiques anticoncurrentielles, ainsi que le lancement d'un centre de l'intelligence artificielle au coeur de Sorbonne Université.

Enfin, la 22è édition des Electrons d'Or, qui sont décernés chaque année par la revue Electroniques, s'est tenue le jeudi 27 juin au Centre d’affaires Paris Trocadero. La remise des Trophées a été précédée de deux tables rondes sur le thème du bâtiment intelligent, co-organisées avec Acsiel dans le cadre d'un évènement commun associant pour la quatrième année consécutive la JTE et les Electrons d'or.

 

Publié dans Editos

L’Alliance a pour objectif de mener, à un niveau international, l’adoption d’une technologie offrant un niveau de communication sans fil sans précédent à l’industrie des communication par la lumière, un marché dont la valeur se chiffrera bientôt en milliards de dollars, selon les membres de cette alliance.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par une actualité chargée dans les domaines de la mobilité et de l'aéronautique avec de nombreuses annonces faites lors du salon du Bourget. Le projet de loi mobilités a été adopté par l'Assemblée nationale afin de faire en sorte que des solutions alternatives à la voiture individuelle soient proposées sur 100 % du territoire. Quelques chiffres montrent qu'il convient d'agir pour facilité la vie des citoyens en matière de déplacements ! Les transports représentent le premier secteur émetteur de gaz à effet de serre avec 30% des émissions. Un français sur 4 a déjà refusé un emploi faute de solution pour s’y rendre. Sur 80% du territoire, aucune collectivité ne propose de solution pour les transports du quotidien. C'est le premier poste de dépenses pour les ménages (18% du budget en moyenne), devant l’alimentation et le logement. Enfin, 7 Français sur 10 se rendent au travail en voiture.

Pour mener à bien les tests concernant la voiture de demain, un centre d'essais sur les voitures autonomes et connectés a été inauguré par l'Utac Ceram, sur son site de Linas-Montlhéry. Il s'agit du premier centre d'essais et de certification dédié aux véhicules autonomes en France et il se veut une référence en Europe. Il représente un investissement de 20 M€. Par ailleurs, Renault et Nissan ont annoncé qu'ils allaient collaborer avec Waymo, entreprise affiliée à Google, sur les services de mobilité autonome.

Dans le cadre du salon du Bourget, les entreprises membres du Gifas (Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales) ont annoncé qu'elles prévoient 15000 recrutements, dont 70% en CDI cette année. Et à ce chiffre s’ajoutent 4000 recrutements d’alternants. A la fois forum de recrutement et salon d’orientation installé au cœur du salon, l’opération intitulée "L'Avion des Métiers" a permis aux visiteurs de découvrir les métiers et les opportunités d’emploi et de formation de la filière aéronautique et spatiale lors des journées du 21, 22 et 23 juin. Sa vocation était aussi de permettre aux plus jeunes et à leurs parents de s’interroger sur leur orientation, aux étudiants de chercher un stage ou un apprentissage, aux jeunes diplômés de trouver leur premier emploi et aux professionnels confirmés ou aux personnes en phase de repositionnement professionnel, d’identifier des opportunités.

De nombreux accords et annonces ont eu lieu, comme chaque année, lors de cette grand-messe de l'aéronautique. Daher, Airbus et Safran ont décidé de s'associer pour développer un démonstrateur d’avion à propulsion hybride distribuée. Cette collaboration a pour objectif de valider des technologies destinées à diminuer les émissions polluantes, les nuisances sonores, et de créer de nouveaux usages de transport aérien. Plus globalement, vingt-trois leaders de l'industrie aéronautique, de centres de recherche et d’associations universitaires dans toute l'Europe se sont engagés dans un partenariat en faveur d'une "aviation propre". Ce partenariat s’appuiera sur les progrès réalisés dans le cadre des programmes Clean Sky qui vise à développer des technologies innovantes dans le domaine de l'aéronautique : des ailes plus aérodynamiques, des moteurs plus légers et plus efficaces, des systèmes plus intelligents, de nouvelles configurations d'avions et un cycle de vie plus durable pour les avions. Par ailleurs, Air France, Latécoère et Ubisoft ont démontré la possibilité d'embarquer le Li-Fi à bord des avions et Safran, Hensoldt et Mades ont annoncé une coopération sur le projet de système d’observation optronique du futur drone européen.

Publié dans Editos

Le Li-Fi, qui permet la transmission des données par la lumière en vol, est présenté au Salon du Bourget par Air France, Latécoère et Ubisoft pendant toute la durée du salon du Bourget.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par un investissement de 1,3 milliard d'euros consenti par Bpifrance dans les start-up "deeptech", c'est-à-dire les jeunes entreprises impliquées dans les innovations de rupture issues de la recherche scientifique et dont le développement est long et coûteux. Cette enveloppe devrait permettre de réunir quelque 5 milliards d'euros pour les start-up "deeptech", par effet de levier auprès de fonds privés de capital-risque. Dans le domaine de l'innovation, il faut également noter le lancement de collaborations entre les politiques d'innovation civile et de défense et le rapprochement en cours entre la Cité de l’objet connecté et We Network

Concernant l'actualité des entreprises, le projet de rachat de Gemalto avance bien puisqu'il a été accepté par la Commission européenne, mais seulement à la condition que Thales cède son activité mondiale de modules de sécurité matériels à usage général (GP HSM, General Purpose Hardware Security Modules, qui a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 90 M€ en 2017). Par ailleurs, dans le domaine de la sous-traitance, le normand Seprolec a acquis le toulousain Aria Electronique et Sparton a été racheté par le fonds d’investissements Cerberus

Plusieurs études de marché ont également été publiées : selon Yole et Piseo, la technologie Li-Fi pourrait représenter un marché de 2,7 milliards d'euros en 2028 ; selon Gartner, les ventes de dispositifs wearables (portables sur soi) devraient progresser de 25,8% en 2019 (par rapport à 2018), à 225 millions d’unités, ce qui correspondrait, en valeur, à un montant de 24 milliards de dollars ; et Semi prévoit un recul de 4% des ventes d’équipements pour semi-conducteurs en 2019, contre 9,7% en 2018, à 62,1 milliards de dollars.

Cette newsletter hebdo est la dernière de l'année 2018. La rédaction vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année et vous donne rendez-vous le 14 janvier 2019 pour une nouvelle sélection hebdomadaire de l'actualité du secteur électronique.

D'ici là, vous pourrez retrouver notre newsletter quotidienne tout au long de cette semaine et à partir du 3 janvier 2019.

Publié dans Editos

Le Li-Fi pourrait s'imposer dans le domaine des communications optiques sans fil. La normalisation est la clé pour libérer son potentiel de croissance. Un marché estimé à 1,1 milliard de dollars en 2023, selon Yole Développement et Piseo.

Publié dans Conjoncture

Avec la technologie Li-Fi, le transfert de données, bidirectionnel et à haut débit, n'est possible que dans le cône de lumière, ce qui permet un échange de données sans fil, hautement sécurisé et sans possibilité pour un hacker d'intercepter la communication, avantage considérable pour les opérations militaires.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par la publication des prévisions de IHS Markit pour le marché mondial des semi-conducteurs. Ce dernier devrait croître globalement de 15,8% en 2018 pour atteindre 498 milliards de dollars d’ici la fin de l’année, et de 8,7% hors mémoires. La progression devrait être moindre au cours des deux prochaines année avec une augmentation de 4,4% et 4,3% en 2019 et 2020, respectivement, prévoit le cabinet d'études.

L'actualité a également été fournie du côté des entreprises. Nous retiendrons en particulier le lancement par Lucibel de sa 2è génération de produits Li-Fi (Light Fidelity, solution d’accès à internet par la lumière), issue d’un développement avec son partenaire écossais pureLiFi ; l'acquisition par Micron de la part d'Intel dans IM Flash, société commune de mémoires flash ; l'ouverture de négociations entre Ekinops et Nokia en vue de l'acquisition d'Alcatel Submarine Networks ; et la création par Alstom, IGE+XAO et Safran d'un centre d'excellence dédié aux systèmes électriques ferroviaires à Toulouse.

 

Publié dans Editos

Avec un débit en hausse de près de 30% (54 Mbit/s contre 42 Mbit/s pour la 1ère génération), la 2è génération Li-Fi de Lucibel va permettre un usage encore plus confortable dans l’accès à internet.

Publié dans Vie des entreprises

La dernière réalisation est intervenue auprès du Crédit Mutuel Arkéa qui a choisi de déployer cette solution sur deux sites. Le groupe va également présenter dans les prochaines semaines un produit très innovant, qui fait écho au Prix Nobel de Médecine 2017.

Publié dans Vie des entreprises
Page 1 sur 2

Embarqué
nouvelle carte porteuse SMARC 2.0 de Connect tech chez ADM21 Connect Tech complète sa gamme de cartes porteuse avec la nouvelle carte SMARC 2.0. Cette carte SMARC [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
12/11/2019 - 15/11/2019
Productronica
12/11/2019 - 15/11/2019
Semicon Europa
18/11/2019 -
Medica 2019
05/12/2019 - 08/12/2019
Healthcare Expo Taiwan