Electroniques.biz

Les entreprises européennes figurent parmi les principaux fournisseurs de semi-conducteurs automobiles avancés. Les innovations basées sur les semi-conducteurs, comme par exemple, la gestion moderne des batteries et les groupes motopropulseurs électriques, sont des piliers clés pour étendre l'autonomie des voitures électriques et hybrides.

Publié dans Vie de la profession

Jusqu'à 20% des plans de relance européens, soit 145 milliards d'euros sur trois ans, pourraient être investis en commun dans la transition numérique, afin de renforcer la chaîne de valeur des semi-conducteurs et de réduire la dépendance de l'Europe aux fournisseurs américains et asiatiques, précise une déclaration commune publiée par la Commission européenne. L'Union européenne apportera son soutien à cette initiative, notamment à travers ses outils déjà en place comme le KDT, l'EuroHPC, la "Processor Initiative" et l'IPCEI.

Publié dans Vie de la profession

Le marché européen des semi-conducteurs a enregistré un sursaut de 6% en octobre par rapport au mois précédent, mais la chute reste sévère sur les 10 premiers mois de l'année avec une baisse de 8,7% par rapport à la même période de 2019.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par la publication des prévisions annuelles et des statistiques du mois d'octobre par le WSTS (World Semiconductor Trade Statistics), l'organisme en charge des statistiques sur le marché des semi-conducteurs.

Ses prévisions automnales estiment que le marché mondial des semi-conducteurs devrait atteindre 433 milliards de dollars en 2020, soit une augmentation de 5,1% par rapport à 2019 au mondial, rapporte l'Eisa (European Semiconductor Industry Association) qui relaie ces prévisions. Cependant, le marché européen devrait chuter de 8,4%, selon ces mêmes prévisions. La croissance du marché mondial des semi-conducteurs devrait ensuite s'accélérer en 2021 avec une croissance de 8,4% au niveau mondial, grâce à une hausse à deux chiffres des mémoires et des composants optoélectroniques, prévoit encore le WSTS.

Les statistiques du mois d'octobre, réalisées à partir de déclarations réelles des fabricants de semi-conducteurs, montrent par ailleurs que les ventes mondiales de semi-conducteurs ont atteint 39 milliards de dollars en octobre 2020, soit une augmentation de 6% par rapport à la même période de l'année précédente (36,8 milliards de dollars) et de 3,1% par rappport au mois précédent (37,9 milliards de dollars).

Toujours dans le domaine des semi-conducteurs, mais cette fois concernant les ventes d'équipements de production, les dépenses d'investissements en semi-conducteurs ont grimpé de 30% au 3è trimestre 2020 par rapport au même trimestre de 2019, avec 19,4 milliards de dollars au 3è trimestre 2020 contre 14,9 milliards de dollars au 3è trimestre 2019, selon le dernier rapport de SEMI et de la Semiconductor Equipment Association of Japan (SEAJ). Les ventes d'équipements avaient augmenté de 16% au 3è trimestre 2020 par rapport au trimestre précédent. Le podium est constitué de la Chine, suivie par Taiwan et la Corée du sud.

Dans l'actualité de la semaine écoulée, il faut également retenir les annonces du ministère des Armées qui a créé l'Agence numérique de défense, une nouvelle organisation dans la conduite des projets de systèmes d’information, et qui a lancé le Fonds innovation défense. Ce dernier s’articule dans son organisation avec le volet « French tech souveraineté » du Programme d’investissements d’avenir (PIA) et prévoit un co-investissement avec Bpifrance et certains industriels pour un montant pouvant aller jusqu’à 400 millions d’euros.

Enfin, il faut noter qu'un projet breton de hub d'innovation numérique a été présélectionné pour concourir à un appel européen et que le sous-traitant taïwanais USI a finalisé l’acquisition du sous-traitant français Asteelflash.

Publié dans Editos

Les ventes annuelles de semi-conducteurs devraient augmenter de 5,1% au niveau mondial en 2020, mais chuter de 8,4% en Europe, selon le WSTS.

Publié dans Conjoncture

Le marché mondial des semi-conducteurs devrait progrede 5,1% en 2020, puis de 8,4% en 2021, selon le WSTS, l'organisme en charge des statistiques sur le marché des semi-conducteurs.

Publié dans Conjoncture

Le rétablissement est spectaculaire en France pour les ventes directes aux équipementiers et intégrateurs qui ont augmenté de 25% au troisième trimestre après une chute de 23% au trimestre précédent. En revanche, les ventes aux distributeurs ont enregistré un deuxième trimestre consécutif de baisse séquentielle avec une chute 10%.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par plusieurs statistiques et prévisions dans le domaine des semi-conducteurs. Les ventes européennes de semi-conducteurs ont atteint 3,031 milliards de dollars au mois de septembre 2020, soit une augmentation de 3,3% par rapport au mois d'août, selon les chiffres du WSTS (World Semiconductor Trade Statistics). Sur une base mondiale, les ventes de semi-conducteurs en septembre 2020 s'élevaient à 37,862 milliards de dollars, en hausse 4,5% par rapport au mois précédent et de 5,8% par rapport au même mois en 2019. Les ventes mondiales du 3è trimestre étaient en hausse de 6,2% par rapport au trimestre précédent.

Par ailleurs, le rapport "300mm Fab Outlook to 2024" de Semi anticipe une hausse des dépenses dans les fabs de 300mm en 2020 de 13% en glissement annuel, pour atteindre un pic record de 20% et 70 milliards de dollars en 2023.  Le rapport Semi indique en outre qu’entre 2020 et 2024, l'industrie des puces ajoutera au moins 38 nouvelles "fabs" de 300mm avec une capacité mensuelle qui passera d'environ 1,8 million de tranches à plus de 7 millions respectivement.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, l'intention de Huawei de construire une usine de semi-conducteurs à Shanghai en raison des restrictions américaines. Pour sa première usine de semi-conducteurs, Huawei devrait commencer par un procédé d’une finesse de 45 nm, ce qui est loin des technologies "up-to-date". Puis, le chinois espère arriver, fin 2021, à produire en 28 nm et en 20 nm en 2022.

Enfin, il faut noter la conclusion d'un contrat de fourniture de tranches RF-SOI entre Soitec et Globalfoundries pour la 5G, une levée de fonds de 320M$ en Bourse pour Allegro MicroSystems, et dans le secteur de la sous-traitance l'acquisition de Scaita par Estelec Industrie, société dédiée à la fabrication de cartes, faisceaux et câbles électroniques.

Publié dans Editos

Pour sa première usine de semi-conducteurs, Huawei devrait commencer par un procédé d’une finesse de 45 nm, ce qui est loin des technologies "up-to-date". Il ne s'agit donc pas de produire des puces pour smartphones. 

Publié dans Vie des entreprises

Les statistiques du WSTS montrent une trajectoire de croissance sur le marché européen sur une base trimestrielle, avec des ventes en hausse de 0,9% au 3è trimestre 2020 par rapport au trimestre précédent.

Publié dans Conjoncture

Composants
Barrette de diode laser pulsée de haute puissance Adaptées pour des conditions d’utilisation critiques grâce à leur dissipation thermique et une [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter