Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par l'annonce d'une nouvelle offensive chinoise dans l'industrie des semi-conducteurs. Après l'intérêt portée à Micron par le conglomérat Tsinghua, c'est au tour du fonds d’investissements Hua Capital Management de faire le forcing pour acquérir le fondeur de silicium Globalfoundries de façon à disposer rapidement d’une technologie 14nm.

Dans l'actualité de la semaine écoulée, notons également une hausse des ventes de la sous-traitance électronique au 2è trimestre (+2,28% par rapport au 1er trimestre 2015 et de 4,27% par rapport au 2è trimestre 2014). Néanmoins, la profession déplore toujours un manque de visibilité. En semi-conducteurs, il faut déplorer l'impact négatif des taux de change sur les ventes européennes des semi-conducteurs.

Plusieurs acquisitions ont eu lieu : Pericom a racheté Diodes, Gérard Perrier Industrie a acquis Bontronic, fabricant allemand de matériels d’électronique industrielle, et Keysight a racheté le britannique Electroservices Enterprises, spécialisé en étalonnage, réparation et gestion des actifs.

Enfin, une étude nous révèle que seulement un tiers des déchets électroniques est recyclé en Europe, ce qui nous situe bien loin des objectifs édictés par la directive européenne de collecte et de recyclage des équipements électroniques en fin de vie.
 

Publié dans Editos

Au niveau mondial, les ventes de semi-conducteurs ont chuté de 0,4% en juillet à 27,883 milliards de dollars par rapport au mois précédent et de 0,9% par rapport au mois de juillet 2014.

Publié dans Conjoncture

La société indienne SiConTech travaille actuellement avec sept des dix premiers fabricants mondiaux de semi-conducteurs.

Publié dans Vie des entreprises

Exprimées en euros, les ventes européennes ont fortement progressé en mai 2015 par rapport à la même période de l'an passé , mais ont nettement baissé en dollars.

Publié dans Conjoncture

L'analyse géographique montre une progression de 11,4% pour les ventes américaines de mai 2015 par rapport à mai 2014, devant toutes les autres régions du monde.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par une actualité chargée dans le domaine des objets connectés qui représentent désormais un défi économique essentiel pour la France. L'inauguration offcielle de la Cité de l'objet connecté, à Angers, qui a d'ailleurs eu lieu en présence du président de la République, a pour originalité de concentrer l’ensemble des compétences nécessaires à la conception de ces produits « intelligents » en matière d’électronique (matériel et logiciel), de plasturgie, de mécanique ou de design et de les rendre accessibles à tout porteur de projet d’objet connecté. La start-up Qowisio, membre fondateur de la Cité, a annoncé, en début de semaine dernière, une levée de fonds de 10 millions d'euros pour lancer un réseau public bas-débit dédié aux objets connectés. Enfin, le concours destiné aux start-up françaises de l'Internet des objets, organisé par Silica, a récompensé Leka, un jouet connecté autonome pour enfants atteints de troubles de la communication.

Les autres faits marquants de la semaine dernière ont porté sur le marché des semi-conducteurs et sur des annonces faites en préambule de l'ouverture du salon du Bourget. Selon Acsiel (le syndicat représentant l'industrie des composants électroniques en France), le premier trimestre a été bon pour le marché français des semi-conducteurs grâce à trois secteurs prédominants : l’automobile (38% du marché total), le segment regroupant l'industriel et le secteur militaire et aéronautique (35%) et les puces pour encarteurs (23%). Selha  a signé un contrat sur 3 ans avec Airbus, Emka Electronique a annoncé qu'il allait fabriquer l’électronique du système de freinage du nouvel hélicoptère d’Airbus, et Airbus et Safran ont indiqué qu'ils allaient racheter les parts du Cnes dans Arianespace.

Quelques regroupements ou rachats récents sont aussi à noter : la cession par Cypress de ses circuits pour interfaces tactiles à Parade, l’acquisition de Viasystems par TTM Technologies et la mise en place d'une joint-venture ASE-TDK dédiée à la production de substrats intégrant des semi-conducteurs.
 

Publié dans Editos

Le WSTS, l'organisation en charge des statistiques mondiales sur le marché des semi-conducteurs, évalue la croissance de ce marché à 3,4% en 2015. Celle-ci devrait ensuite se poursuivre à peu près au même rythme jusqu'en 2017. Cependant, l'Europe et le Japon devraient être les régions du monde les moins bien lotis.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par l'annonce par Samsung de la construction de la plus grande usine de semi-conducteurs au monde en Corée du sud. L'investissement pour la première étape de ce projet s’élève à 15600 milliards de wons, soit 14,43 milliards de dollars. Samsung projette d’ouvrir cette usine au premier semestre de 2017 afin de renforcer sa capacité de fabrication de semi-conducteurs destinés aux mobiles et aux serveurs et de progresser sur le marché de l’Internet des objets.

Après les multiples annonces de contrats plus ou moins avancés de vente de Rafale à l'étranger, Thales a précisé que ses équipements représentent 25% de la valeur de l'avion de combat. Outre le Quatar, l'Inde et l'Egypte, la France négocie à présent de nombreux projets avec l'Arabie Saoudite concernant notamment les secteurs de la défense, de l'aviation civile, du transport, de la santé ou encore de l'énergie solaire.

Dans l'actualité de la semaine passée, il faut noter également la progression des ventes européennes de semi-conducteurs en mars, l'ouverture par Huawei d'un institut européen de recherche à Louvain, en Belgique qui aura pour vocation de participer à la filère numérique en Europe et de renforcer la collaboration du groupe chinois avec ses partenaires locaux, ainsi que la diversification de Tesla dans les batteries pour le bâtiment. Les prix de vente des batteries lithium-ion conçues par Tesla pour ce domaine d'applications sont de 3500 dollars pour des installations de 10 kWh et de 3000 dollars pour 7 kWh, et en associant plusieurs batteries, il serait possible de s'affranchir totalement des énergies fossiles.

Publié dans Editos

L'investissement pour la première étape de ce projet s’élève à 15600 milliards de wons, soit 14,43 milliards de dollars. Samsung projette d’ouvrir cette usine au premier semestre de 2017 afin de renforcer sa capacité de fabrication de semi-conducteurs destinés aux mobiles et aux serveurs et de progresser sur le marché de l’Internet des objets.

Publié dans Vie des entreprises

Au niveau mondial, les ventes de semi-conducteurs ont totalisé 27,712 milliards de dollars en mars, en très légère baisse (-0,1%) par rapport au mois précédent, alors qu'elles ont progressé de 2,7% en Europe à 2,954 milliards de dollars.

Publié dans Conjoncture

Embarqué
Adm21, nouveau SBC 3,.5” basé sur Intel Atom x7-E3950 Vecow , distribué par ADM21, vient de lancer le nouveau SBC ( single Board Computer ), EMBC-2000 [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
01/03/2021 - 05/03/2021
Embedded World (salon virtuel)
10/03/2021 - 11/03/2021
IBS (Intelligent Building Systems)
04/05/2021 - 06/05/2021
PCIM Europe
04/05/2021 - 06/05/2021
SMTconnect