Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par la publication d'un rapport de la GSMA intitulé "The Mobile Economy 2019", qui revient sur le prochain essor de la 5G et sur les perspectives offertes par ce marché naissant. Entre 2018 et 2025, le nombre des connexions IoT triplera à 25 milliards dans le monde, alors que les revenus générés par l'IoT devraient quadrupler à 1100 milliards de dollars. Avec une connectivité devenant plus banalisée, les opérateurs mobiles chercheront à élargir leur rôle dans la chaîne de valeur en fournissant des outils essentiels et des capacités pour les partenaires de l'écosystème pour construire les solutions IoT et pour devenir founisseur de solutions IoT de bout en bout.

Lors de l’examen du projet de loi contre le gaspillage et pour l’économie circulaire, le Sénat a adopté une série d’amendements visant à inscrire l’obligation de « réparabilité » des appareils électroniques. « Ces amendements visent à interdire les techniques employées par certains fabricants pour programmer l’obsolescence des biens qu’ils fournissent. Par exemple, les smartphones, ordinateurs ou tablettes, sont parfois conçus avec des composants collés ou soudés qui empêchent toute réparation, même par des professionnels. Ces amendements visent à faire respecter le droit à la réparation en interdisant les pratiques visant à la rendre impossible », a exposé le sénateur écologiste Joël Labbé, rapporte le site Internet de Public Sénat.

A noter également dans l'actualité de la semaine passée, l'annonce des lauréats des trophées Cap'Tronic 2019. Fasteesh, Lacaraf, Mainbot, Ose Group et Tihive sont les cinq sociétés lauréates de l'édition 2019 qui ont été dévoilés le 25 septembre dernier, dans le cadre du Forum de l'électronique. Retenons aussi que We Network et l’Iftec ont annoncé un accord de partenariat au sein du Technocampus Electronique d’Angers, ainsi que le coup d'envoi de la constellation d'Eutelsat qui devrait compter, d’ici trois ans, 25 nanosatellites. Baptisée ELO, elle cible le marché de l’Internet des objets afin de saisir les opportunités offertes par le marché de l’IoT dès 2020.

Publié dans Editos

Le programme de formations dispensé au sein du Technocampus Electronique s’enrichit ainsi d’un volet fabrication électronique qui complète l’offre de formation existante de We Network et de ses partenaires centrée sur la diffusion de l’électronique dans les produits et les procédés de production.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par un investissement de 1,3 milliard d'euros consenti par Bpifrance dans les start-up "deeptech", c'est-à-dire les jeunes entreprises impliquées dans les innovations de rupture issues de la recherche scientifique et dont le développement est long et coûteux. Cette enveloppe devrait permettre de réunir quelque 5 milliards d'euros pour les start-up "deeptech", par effet de levier auprès de fonds privés de capital-risque. Dans le domaine de l'innovation, il faut également noter le lancement de collaborations entre les politiques d'innovation civile et de défense et le rapprochement en cours entre la Cité de l’objet connecté et We Network

Concernant l'actualité des entreprises, le projet de rachat de Gemalto avance bien puisqu'il a été accepté par la Commission européenne, mais seulement à la condition que Thales cède son activité mondiale de modules de sécurité matériels à usage général (GP HSM, General Purpose Hardware Security Modules, qui a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 90 M€ en 2017). Par ailleurs, dans le domaine de la sous-traitance, le normand Seprolec a acquis le toulousain Aria Electronique et Sparton a été racheté par le fonds d’investissements Cerberus

Plusieurs études de marché ont également été publiées : selon Yole et Piseo, la technologie Li-Fi pourrait représenter un marché de 2,7 milliards d'euros en 2028 ; selon Gartner, les ventes de dispositifs wearables (portables sur soi) devraient progresser de 25,8% en 2019 (par rapport à 2018), à 225 millions d’unités, ce qui correspondrait, en valeur, à un montant de 24 milliards de dollars ; et Semi prévoit un recul de 4% des ventes d’équipements pour semi-conducteurs en 2019, contre 9,7% en 2018, à 62,1 milliards de dollars.

Cette newsletter hebdo est la dernière de l'année 2018. La rédaction vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année et vous donne rendez-vous le 14 janvier 2019 pour une nouvelle sélection hebdomadaire de l'actualité du secteur électronique.

D'ici là, vous pourrez retrouver notre newsletter quotidienne tout au long de cette semaine et à partir du 3 janvier 2019.

Publié dans Editos

Ce rapprochement serait le prélude à la mise en place, en 2019, d’un Technocampus de l’industrie électronique du futur en Pays de Loire.

Publié dans Vie de la profession

Avec la présentation de la feuille de route de l’industrie électronique du futur, à la Fieec (Fédération des industries électriques, électroniques et de communications), à Paris, les industriels espèrent un renouveau de l’électronique en France.

Publié dans Vie de la profession

La ville d’Angers accueillera le World Electronics Forum (WEF), évènement mondial de l’électronique, du 24 au 28 octobre 2017. C’est dans ce contexte que WE Network et ses partenaires ont lancé le 19 juin dernier un appel à manifestations d’intérêt destiné aux acteurs des filières de l’industrie, de l’électronique et du numérique.

Publié dans Vie de la profession

Lors des Journées Régionales de l’électronique de l’Acsiel qui se sont tenues à la Cité des congrès de Nantes, le 4 mai dernier, une mobilisation industrielle nationale a commencer à se structurer en amont du World Electronics Forum 2017 (WEF) qui aura lieu à Angers, en octobre prochain

Publié dans Vie de la profession

M. Bedouin, président du groupe Lacroix, succède à ce poste à Paul Raguin, président du directoire d’Eolane.

Publié dans Décideurs

Accroître les synergies entre les acteurs de la recherche, la formation et les industriels de l’électronique professionnelle pour développer des projets d’envergure européenne, dynamiser l’emploi et attirer les talents en Pays de la Loire. Telles sont les ambitions déclarées des acteurs régionaux de l’électronique rassemblés autour du cluster "We Network", basé à Angers.

Publié dans Vie de la profession

Martin Technologies a mis en place un démonstrateur sur l’un de ses flux de production. Un investissement global de 800000 euros et deux années de R&D ont été nécessaires pour maîtriser cette technologie.

Publié dans Vie des entreprises
Page 1 sur 2

Composants
Barrette de diode laser pulsée de haute puissance Adaptées pour des conditions d’utilisation critiques grâce à leur dissipation thermique et une [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
12/11/2019 - 15/11/2019
Productronica
12/11/2019 - 15/11/2019
Semicon Europa
18/11/2019 -
Medica 2019
05/12/2019 - 08/12/2019
Healthcare Expo Taiwan