Electroniques.biz

Le fabricant lance la version 5.0 de son SDK dédié à la commande de moteurs synchrones à aimant permanent, qui s'insère naturellement dans l'environnement STM32Cube dédié à ses microcontrôleurs 32 bits.

Publié dans Embarqué

Le dernier capteur de distance 940 nm du fabricant affiche une portée de quatre mètres qui étend son champ d'action.

Publié dans Capteurs

Pour ses modules et ses produits IoT cellulaires, Murata a sélectionné le chipset Cat-M1/Cat-NB1 d'Altair Semiconductor, mais aussi les microcontrôleurs de ST.

Publié dans Vie des entreprises

Cette collaboration garantit aux sociétés souhaitant fabriquer des objets connectés une mise en oeuvre optimisée des technologies de ST.

Publié dans Vie des entreprises

Le fabricant franco-italien et la startup israélienne développent une solution de vision infrarouge destinée à la conduite assistée.

Publié dans Vie des entreprises

La dernière famille de microcontrôleurs 32 bits du fabricant mêle un coeur Cortex-M4 et un frontal RF multi-protocole géré par un coeur auxiliaire M0+.

Publié dans Semi-conducteurs

Le fabricant franco-italien utilisera la technologie Ldmos du chinois pour concevoir des amplificateurs de puissance RF.

Publié dans Vie des entreprises

Le fabricant franco-italien débute une famille de kits de développement associant une carte à microcontrôleur STM32 et une extension assurant une liaison 2G, 3G et/ou 4G.

Publié dans Embarqué
  L’accord signé entre les deux entreprises permettra à ST de fabriquer des circuits RF en GaN/Si pour le compte de Macom. Mais le franco-italien aura aussi la possibilité de développer et commercialiser ses propres produits à destination de marchés ciblés.
Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par le changement de présidence à la tête de STMicroelectronics. Carlo Bozotti, va en effet céder à son numéro deux, Jean-Marc Chéry, les rênes de l'entreprise qui jouit d'une santé retrouvée avec un bénéfice net multiplié par près de cinq en 2017.

A retenir également l'investissement de 300 M€ dans l'usine française de Toyota, la construction d'un site dédié au 5 nm pour TSMC, la progression de la France en terme d'innovation avec un gain de 2 places au classement mondial, le recrutement de 3800 collaborateurs par Altran et enfin une collaboration inédite entre une grande entreprise de semi-conducteurs et une grande école d'Ingénieurs. Texas Instruments mettra en effet une bibliothèque de composants à disposition de l'Esiee afin d’aider les futurs ingénieurs à imaginer et évaluer les systèmes électroniques qu’ils souhaiteraient utiliser pour mettre en œuvre de nouvelles applications innovantes.

Publié dans Editos
18 octobre 2019
17 octobre 2019
16 octobre 2019
15 octobre 2019
14 octobre 2019

Embarqué
nouvelle carte porteuse SMARC 2.0 de Connect tech chez ADM21 Connect Tech complète sa gamme de cartes porteuse avec la nouvelle carte SMARC 2.0. Cette carte SMARC [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter
12/11/2019 - 15/11/2019
Productronica
12/11/2019 - 15/11/2019
Semicon Europa
18/11/2019 -
Medica 2019
05/12/2019 - 08/12/2019
Healthcare Expo Taiwan