Electroniques.biz

Presto Engineering raccourcit la durée des tests pour l’électronique automobile

Rédigé par  mardi, 20 novembre 2018 09:07
Martin Kingdon, vice-président en charge du commercial chez Presto. Martin Kingdon, vice-président en charge du commercial chez Presto. Presto Engineering

La société peut tester simultanément différents composants d’un ensemble. Elle annonce ainsi 4 mois contre 12 mois habituellement pour la durée globale d’une batterie de tests.

Presto Engineering, spécialiste de l’industrialisation et du contrôle de fabrication des semi-conducteurs, du test et de l’analyse des défauts des semi-conducteurs, et des tests spécifiques de cartes, annonce qu’elle peut diminuer grandement le temps de test des composants destinés à l’électronique automobile.

La société annonce ainsi qu’elle peut réduire à 4 mois une durée de test traditionnellement de l’ordre de 12 mois. Ce car elle dispose d’une multitude de fours fonctionnant en parallèle, ce qui permet de mener simultanément plusieurs tests sur divers composants.

Le laboratoire normand de Presto Engineering conçoit les sous-ensembles ainsi que les logiciels de test pilotant les contrôles effectués lors des tests en température des composants (stimulation optique ou radiofréquence lors du test…).

« L’industrie automobile progresse à pas de géant avec, notamment, les innovations concernant la voiture électrique. Aussi, le premier à mettre une solution sur le marché fera de plus en plus la différence. Et notre centre normand est là pour répondre aux demandes des clients européens de ce domaine », a déclaré Martin Kingdon, vice-président en charge du commercial chez Presto.
 

24 juin 2019
23 juin 2019
21 juin 2019
20 juin 2019
19 juin 2019

Composants
LED UV Toujours plus d’applications pour la LED UV Avec des performances qui ne cessent de s’améliorer [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter