Electroniques.biz

Le circuit de réinitialisation minimise la consommation des appareils portables en cours d'expédition

Rédigé par  jeudi, 07 mars 2019 11:13
Le circuit de réinitialisation minimise la consommation des appareils portables en cours d'expédition

Par rapport à un temporisateur de réinitialisation traditionnel, le R3201 de Ricoh offre un mode original qui minimise la consommation lorsqu'un appareil alimenté par batterie est stocké dans un entrepôt ou en cours d'acheminement.

En raison du niveau complexe de fonctionnalités aujourd'hui proposées par les appareils portables, il existe une possibilité de blocage suite à un dysfonctionnement du logiciel. Dans une telle éventualité, il est nécessaire de lancer un cycle de réinitialisation pour revenir à un fonctionnement normal. Cette opération sera effectuée de différentes manières. Une possibilité consiste à appuyer sur un commutateur dédié ou, simultanément, sur deux boutons. Dans le pire des cas, les batteries seront retirées pendant une courte période.

Le R3201 de Ricoh a été développé pour répondre à de telles exigences. Il délivre au processeur d'application un signal de réinitialisation suffisamment long pour que la procédure se déroule correctement. Le circuit dispose de deux entrées de demande de réinitialisation indépendantes (RST0, RST1) pour connecter un commutateur unique ou deux boutons disponibles. Afin d'éviter un cycle de réinitialisation accidentelle, ces commutateurs doivent être activés et maintenus pendant un certain laps de temps. Il est envisageable de choisir un délai optionnel de 8, 10, 12 ou 16 s fixé en interne. Une fois le cycle de réinitialisation enclenché, la période de réinitialisation est de 0,4 s. Les entrées RST0 et RST1 sont dotées d'une circuiterie anti-rebond dont le délai est de 10 ms.

Une autre caractéristique importante du R3201 est le mode Expédition. Ce dernier se révèle très utile lorsque l'appareil est stocké dans un entrepôt pendant une longue période ou en cours de livraison. Les appareils pourvus de batteries internes ou pré-installées, qui sont stockés trop longtemps en mode veille, épuisent les batteries. De telle sorte que celles-ci pourraient se décharger complètement avant la livraison de l'appareil au client. En effet, lorsqu'un appareil est mis en veille, certains composants, et notamment le timer de réinitialisation, restent activés. Par ailleurs, même les circuits intégrés désactivés génèrent un courant de fuite.

Le processeur d'application peut envoyer une brève impulsion d’horloge à la broche d’entrée Off, et le R3201 passe en mode d’expédition au bout de 15 s. En conséquence, la sortie de l'oscillateur SRO contrôle un Mosfet externe déconnectant la ligne de batterie du circuit, de manière à éviter la circulation d'un courant de fuite en mode désactivé. La sortie a même une vitesse de balayage spécifique afin de commuter l'alimentation sans problème. La deuxième sortie nSRO sera mise à profit pour, par exemple, contrôler un LDO ou un convertisseur DC-DC en mode veille.

Le mode d'expédition est désactivé en activant le bouton de mise sous tension pendant plus de 2 s, ou encore en appliquant un adaptateur d'alimentation au périphérique, détecté par l'entrée TAIN. Cette entrée accepte une tension de 12 V, qui peut être étendue à 30V avec une résistance en série de 100 kΩ. En mode d'expédition, tous les circuits redondants sont isolés de l'alimentation, alors que la consommation du R3201 n'est que de 0,35 µA. Enfin, le R3201 dispose de deux sorties dont la mission est de décharger les condensateurs de sortie à la terre pendant le cycle de réinitialisation, en veillant à ce que les lignes électriques soient complètement hors tension

19 juin 2019
18 juin 2019
17 juin 2019
16 juin 2019
14 juin 2019

Embarqué
KONTRON INTRODUIT UNE NOUVELLE FAMILLE DE MACRO-COMPOSANTS La société Kontron GmbH représentée en France par Steliau Technology introduit une nouvelle famille [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter